Par - -

Le chef de l’opposition vénézuélienne, Henrique Capriles Radonski, a déclaré mercredi qu’il refusait de participer aux élections législatives du mois prochain.
“Nous avons des doutes sincères sur la transparence et la crédibilité (de cette vote)”, a-t-il déclaré à reporters. “Cela n’a rien à voir avec une question politique ou partisane.”
Capriles est le dirigeant de Primero Justicia (“Justice First”), un important parti d’opposition au sein de la MUD (Mesa de Unidad Democrática). Cependant, sa position risque d’être isolée car les autres grands partis ont annoncé leur intention de participer au scrutin législatif.
Le chef de l’opposition vénézuélienne, Henrique Capriles Radonski, a déclaré mercredi qu’il refusait de participer aux élections législatives du mois prochain, car il doute de leur transparence et crédibilité. Cependant, sa position risque d’être isolée car les autres grands partis ont annoncé leur intention de participer au scrutin législatif.

Pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous sur https://www.decaturnews.net/capriles-refuse-de-participer-aux-elections-legislatives-de-decembre/