Par - - Commentaires fermés sur Carence en vitamine C : symptômes, causes et conséquences

La vitamine C, connue scientifiquement sous le nom d’acide ascorbique, est impliquée dans un certain nombre de fonctions vitales importantes de l’organisme, telles que le métabolisme, le développement et la croissance, et contribue à la réparation des tissus.

Les êtres humains ont besoin de sources extérieures pour obtenir ce dont ils ont besoin à partir de la vitamine C. Il est soluble dans l’eau car il se dissout dans l’eau et ne s’accumule pas dans le corps. C’est pourquoi il doit être pris fréquemment par les personnes dans la dose indiquée.

Le manque de cette vitamine est capable de déclencher dans l’organisme une série de symptômes qui caractérisent ce trouble. Vos besoins en cette vitamine dépendront de votre âge, de votre sexe et de vos habitudes de fumeur.

Manque de vitamine C – symptômes

La carence en vitamine C génère un certain nombre de des spécificités telles que :

  • Fatigue.
  • Fatigue.
  • Vertiges.
  • Mauvaise cicatrisation des blessures.
  • Saignement des gencives et du nez.
  • L’émail des dents est faible.
  • Peau rugueuse et sèche.
  • Douleurs osseuses accompagnées d’une inflammation des articulations
  • Risque accru de facturation.
  • Ramollissement des dents accompagné de chutes.
  • Risque accru d’infection.
  • Cheveux secs avec pointes fourchues.

Carence en vitamine C : les causes

Il existe de multiples causes pouvant déclencher un manque de vitamine C dans l’organisme, notamment, mais pas exclusivement

  • Nutrition carencée en vitamine C : Une mauvaise alimentation ou des habitudes alimentaires ne répondant pas aux besoins en vitamine C contribuent à en abaisser le taux, avec pour conséquence des altérations de l’organisme.
  • Les troubles digestifs qui empêchent l’absorption et l’assimilation normales de cette vitamine.
  • La grossesse : Pendant cette période, l’apparition de l’hyperémèse gravidique est fréquente, ce qui n’est rien d’autre que des vomissements fréquents pendant les premiers mois de la grossesse. Cela interfère avec l’absorption de cette vitamine.
  • L’allaitement maternel : Pendant cette période, la mère fournit au bébé de la vitamine C par son lait maternel, il est donc nécessaire de couvrir ses besoins par des aliments et des compléments pour éviter un déficit de cette vitamine.
  • Maladie diarrhéique chronique : empêcher l’absorption de cette vitamine.
  • Brûlures : Ces blessures entraînent une perte de vitamines, de minéraux et d’électrolytes.
  • Fièvre très élevée Le produit des maladies infectieuses favorise le déficit en vitamine C.
  • Fumer : la demande de vitamine C augmente d’environ 30 % chez les fumeurs. Chez ce type de personnes, il est évident que le déficit ou le manque absolu de cette vitamine se traduit par un désordre dans l’absorption.
  • Consommation élevée d’alcool : augmente le métabolisme et l’élimination de la vitamine C.

Carence en vitamine C : conséquences

Le manque de vitamine C entraîne le développement d’une maladie connue sous le nom de scorbut. Cela est particulièrement vrai pour les adultes ayant des problèmes nutritionnels. Cette maladie a plusieurs conséquences telles que :

  • Prédisposition aux saignements et aux ecchymoses.
  • Faiblesse des vaisseaux sanguins.
  • Anémie.
  • Fatigue, fatigue.
  • Elle augmente les risques d’apparition d’ulcères.
  • Elle augmente le risque d’infection.
  • Peau sèche et rugueuse et cheveux secs.
  • Implication du système immunitaire.
  • Dépression nerveuse.

Manque de vitamine C chez les enfants

Pendant l’enfance, une grave carence en vitamine C peut également survenir en raison d’un manque ou d’une insuffisance de cette vitamine dans l’alimentation. Dans ce cas, le scorbut peut se manifester par des symptômes tels que :

  • Douleurs aux extrémités : l’enfant pleure constamment lorsqu’il bouge ou touche ses extrémités ; il adopte une position caractéristique en se couchant avec les jambes pliées aux genoux. Les cuisses sont séparées et tournées vers l’extérieur, cette position est connue sous le nom de « cuisses de grenouille ».
  • Présence de lésions cutanées appelées ecchymoses : c’est un signe caractéristique de carence en vitamine C, produite par la faiblesse des vaisseaux sanguins.
  • Saignement des gencives et perte des dents : les gencives peuvent sembler rouges et enflées à cause du déficit en vitamine C.
  • Ils ont un système immunitaire faible, ce qui se traduit par une augmentation des infections et peuvent même souffrir de pneumonie.
  • Pâleur cutanée accentuée : elle est due à un faible taux de vitamine C, qui contribue au développement de l’anémie ferriprive.
  • La cicatrisation des plaies est très lente en raison de la diminution des niveaux de collagène, ce qui peut se produire plusieurs mois après le début de cette altération.
  • Altération de la croissance osseuse due à la faiblesse : le squelette des enfants a tendance à être affecté par une carence en vitamine C et il y a un risque accru de fractures. Il est important de noter que dans l’enfance, les structures osseuses sont en croissance et en développement.

Une alimentation riche en fruits et légumes frais permet de lutter contre cette maladie.

Manque de vitamine C – traitement

Le traitement de la carence en vitamine C doit être évalué par le médecin. Une fois le diagnostic établi et la carence en cette vitamine prouvée, il est nécessaire de combiner l’alimentation avec des suppléments de vitamine C voie orale :

  • Les adultes doivent prendre 100 milligrammes 3 fois par jour.
  • Chez les nourrissons et les jeunes enfants, 10 à 25 milligrammes doivent être donnés en même temps qu’un régime alimentaire riche en vitamine C.

La consommation de vitamine C est extrêmement nécessaire pour l’organisme, car elle contribue à maintenir le corps dans d’excellentes conditions, en évitant l’apparition de certaines maladies causées par son déficit.

La façon la plus simple de contribuer à maintenir des niveaux adéquats est de suivre un régime alimentaire sain, riche en légumes et en fruits. Si nécessaire, vous devez consulter votre médecin afin qu’il vous prescrive un complément vitaminique oral qui réponde à vos besoins quotidiens.

Carence en vitamine C : symptômes, causes et conséquences - Carence en vitamine C : traitement

Vitamine C : alimentation

Il existe de nombreux aliments contenant de la vitamine C ou de l’acide ascorbique avec lesquels vous pouvez corriger le déficit ou le manque de cette vitamine, parmi lesquels

  • Les légumes crus : brocolis, choux de Bruxelles, choux, choux-fleurs, cassis, poivrons rouges et verts, piments, tomates, pommes de terre, entre autres.
  • Les fruits : framboises, mûres, myrtilles, goyave, fraises, grenades, ananas, kiwi, papaye ou mangue.
  • Citrus : oranges, citron, fruit de la passion, mandarine et pamplemousse.
  • Les légumes à feuilles vertes : épinards, persil, navets.

Cet article est purement informatif, sur mtm-news.com nous n’avons pas le pouvoir de prescrire des traitements médicaux ou de faire un quelconque diagnostic. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de problème ou de malaise.