Par - - Commentaires fermés sur Chancapiedra : à quoi ça sert, quelle dose et comment la prendre ?

La nature contribue de manière particulière à la médecine et à la santé des personnes, c’est ainsi qu’aujourd’hui les remèdes ancestraux issus de plantes naturelles sont utilisés pour lutter contre de multiples maladies sans effets secondaires et en tirant parti de toutes les propriétés qu’ils offrent.

Le chancapiedra, communément appelé casse-pierre, vient de diverses régions du monde, c’est une herbe qui pousse à l’état sauvage et s’adapte parfaitement à tout type de sol. Ce phénomène se produit notamment en Amazonie, aux Bahamas, en Chine et en Inde. C’est un remède utilisé depuis l’époque des Indiens pour éliminer les calculs qui se trouvent dans la vessie et les reins, en outre, il est largement utilisé en Amérique du Sud et dans les Caraïbes.

A quoi sert la Chancapiedra ?

Il s’agit d’un remède naturel populairement connu pour enlever les calculs des voies urinaires qui peuvent se former ou s’accumuler dans cette zone. Son nom scientifique est Phyllanthus niruriune plante qui pousse à l’état sauvage. La plante entière peut être utilisée pour tirer parti de ses propriétés médicinales, ayant un effet curatif et préventif.

Il contient également des substances telles que : la vitamine C, les lignanes et les flavonoïdes, en plus des antioxydants naturels. Outre ses avantages au niveau urinaire, elle en a de nombreux autres dans différents organes et systèmes, parmi lesquels

  • Il est indiqué chez les personnes qui se rétablissent d’une hépatite, de l’alcoolisme comme l’hépatoprotecteur.
  • Il a un effet antispasmodique car il provoque une relaxation musculaire au niveau des voies urinaires et de la vésicule biliaire, facilitant ainsi l’expulsion de l’oxalate de calcium et de l’acide urique ; les calculs rénaux et biliaires agissent non seulement en les éliminant, mais aussi en empêchant leur formation.
  • Il a un effet analgésique et hypoglycémiques, diurétiques, hypotensives et hypoglycémiques.
  • L’effet hypotenseur est dû au fait qu’il permet facilement l’élimination du sodium.
  • Il est très utile dans l’hyperinsulinisme et la résistance à l’insuline.
  • Augmente le débit urinaire.
  • Il agit en tant qu’antipyrétique.
  • Il a un effet laxatif pour améliorer la constipation.
  • Il a des propriétés digestives agissant ainsi comme un antiacide.
  • Diminue le taux de cholestérol.
  • Elle prend un effet antiviral et antimicrobien. Elle agit contre les virus de l’hépatite A, B et C, le VIH et l’herpès. Il s’agit également d’un antiparasitaire utilisé contre le paludisme.
  • C’est un excellent antioxydant.
  • Permet de perdre du poids grâce à son effet diurétique.
  • Il permet de diminuer l’acide urique.

En outre, il est utilisé dans les cas de processus infectieux dus à la gonorrhée, à la ménorragie et aux troubles gastro-intestinaux tels que la diarrhée, les ulcères et les plaies.

Chancapiedra : à quoi ça sert, la dose et comment la prendre - A quoi sert le Chancapiedra

Chancapiedra : la dose et la façon de la prendre

Cette plante médicinale est généralement consommée sous forme de perfusion. Pour le préparer, il faut mettre dans de l’eau bouillante les feuilles et la tige, soit environ 20 grammes dans 1 litre d’eau. Il sera ainsi utilisé dans les cas où il est nécessaire d’éliminer les calculs de la vessie et des reins, en prenant 1 à 2 tasses par jour.

Quand les adultes doivent le prendre sous forme de colorant. Entre 10 à 20 ml, le produit est divisé en 2 ou 3 doses par jour diluée dans l’eau.

Une autre façon de le faire est de présenter une capsule en poudre pouvant être ingérés entre 0,5 à 2 grammes par jour. Il est important de prendre 2 à 3 gélules par jour avant le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner.

La prise de cette plante par les enfants sera régie par le poids du corps, c’est-à-dire, 0,4 ml/Kg par jour dans un délai inférieur à 12 heures, les parents doivent être conscients de cette consommation chez les enfants.

La dose ne doit pas être dépassée. Dans de nombreux cas, un effet laxatif peut se produire au moment d’une overdose. Il ne doit pas non plus être consommé pendant une période supérieure à 3 mois, de sorte qu’à la fin de cette période, il y a des pauses de 2 semaines avant de recommencer un nouveau cycle.

Chancapiedra : à quoi ça sert, la dose et la façon de la prendre - Chancapiedra : la dose et la façon de la prendre

Contre-indications du chancapiedra

Ce remède naturel présente certains effets secondaires en cas de surdosage ou d’utilisation prolongée. Parmi les principales, on peut citer le fait qu’elle peut déclencher des malaises gastriques ou des diarrhées.

D’autre part, le chancapiedra ne doit pas être ingéré par les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes. Il traverse le placenta et peut atteindre le fœtus et provoquer un avortement. Il a également tendance à passer dans le lait maternel en modifiant son goût pour les femmes qui allaitent.

Vous devez garder à l’esprit l’importance de la prescription pour ingérer cette plante. Il est donc nécessaire de se rendre chez le médecin et de consulter votre prise en charge (ou non) dans les cas suivants :

  • Une intervention chirurgicale est nécessaire dans un délai inférieur à 2 semaines après le début de la consommation de cette plante.
  • Lorsque l’on souffre des maladies telles que le diabète, vous avez peut-être des antécédents de maladie cardiaque, de troubles de la coagulation sanguine ou vous prenez des anticoagulants.
  • Où d’autres médicaments sont consommés qui pourrait interagir avec cette plante naturelle.

N’hésitez pas à aller chez le médecin. Lui seul peut indiquer le traitement de ce remède naturel en fonction des symptômes qu’il présente.

Cet article est purement informatif, sur mtm-news.com nous n’avons pas le pouvoir de prescrire des traitements médicaux ou de faire un quelconque diagnostic. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de problème ou de malaise.