Par - - Commentaires fermés sur Combien de temps pouvez-vous rester sans dormir

Tout d’abord, nous devons savoir à quoi sert le sommeil, ce qu’il nous apporte et quelles sont ses fonctions. Certains d’entre vous considèrent peut-être le sommeil comme un plaisir, d’autres comme une perte de temps, d’autres encore comme une simple nécessité. Vous voyez, le sommeil est essentiel et constitue l’un des principaux régulateurs de notre corps.

  • Améliore le système immunitaire : Pendant la nuit, la sécrétion de certaines hormones qui régulent le système immunitaire et le renforcent est générée. Avec le repos, les autres fonctions de l’organisme se détendent et notre corps peut générer la sécrétion d’anticorps, nous préparant à d’éventuelles attaques de germes, de virus ou de bactéries.
  • Il répare les systèmes nerveux et neuraux : Tout au long des heures de sommeil, plusieurs phases se produisent comme le REM, où il n’y a pas d’activation musculaire, mais une activation cérébrale très active, qui génère de nouvelles connexions neurales et stimule notre système nerveux.
  • Il détend les systèmes cardiovasculaire et sanguin : en raison de la relaxation musculaire et de l’inactivité physique. Cela entraîne une baisse de la pression sanguine et une baisse de la température corporelle.
  • Il libère l’hormone de croissance : C’est à l’état de sommeil que le corps génère cette hormone et que sa sécrétion est faite, c’est pourquoi un repos adéquat est plus important chez les nourrissons que chez les adultes.
  • Il favorise l’apprentissage et la mémoire : Grâce aux connexions neurologiques que nous avons mentionnées ci-dessus, des processus d’apprentissage et de mémorisation sont créés. C’est un moment où, inconsciemment, les connaissances et les apprentissages s’installent dans notre mémoire.
  • Il répare le tissu musculaire : Avec la relaxation de notre corps, l’oxygénation du sang est supérieure et cela se traduit par une amélioration et une réparation du tissu musculaire. En outre, cela implique une relaxation physique et posturale de notre physique.

Après avoir connu tout ce qui se passe pendant notre sommeil, il est facile de comprendre que son importance est vitale pour notre corps, puisqu’il s’agit d’un besoin fondamental, mais lorsque nous essayons de répondre à la question de savoir combien de temps nous pouvons rester sans dormir, nous sommes confrontés à une grande question.

Bien que plusieurs études aient été réalisées, des cas ont été analysés et des tests ont été effectués, il n’y a pas de réponse claire à cette question. Chaque personne a une résistance corporelle différente, donc sa capacité à endurer sera également différente. Ce que nous pouvons dire, c’est qu’après 3 jours consécutifs sans sommeil, notre corps commence à souffrir des conséquences graves de ce comportement.

Les scientifiques affirment que le temps maximum que l’on peut passer sans dormir est de 11 jours et ils le certifient, puisque le record mondial du temps sans sommeil se situe dans ce chiffre, réalisé par Randy Gadner, qui en 1964, et avec seulement 17 ans, est resté éveillé pendant 264 heures. C’est le résultat d’une expérience scientifique qu’il a menée avec deux de ses collègues, Bruce McAllister et Joe Marciano Junior, qui analysaient les réactions et les conséquences du manque de sommeil chez Randy Gadner. Le record précédent était de 260 heures et avait été établi par Tom Rouds.

D’autres études sur le sommeil affirment que les gens peuvent passer 9 à 10 jours sans dormir et sans souffrir de graves dommages consécutifs, qui peuvent être guéris après quelques heures de sommeil. On sait également que certains groupes de soldats combattent pendant 5 jours sans repos, le corps peut donc supporter ces heures dans une situation de stress et d’effort physique.

Il existe également des preuves d’insomnie familiale fatale, un type de maladie qui touche une minorité de la population et qui consiste en un trouble génétique, qui génère une dégénérescence du système nerveux qui conduit à un état d’insomnie incurable et irréversible, qui à neuf ou dix mois peut provoquer un coma qui entraîne la mort. Peu de cas sont connus et cette maladie est extrêmement rare.

Enfin, certains affirment que Jim Thomas a ensuite passé 266,5 heures et qu’en 1977, une Britannique, Maureen Weston, a passé 449 heures, soit près de 19 jours. De ces deux cas, il n’y a pas de certitudes, car aucune étude écrite ou développée n’a été menée, de sorte que le dossier de Randy Gadner est toujours considéré comme valable aujourd’hui.

Nous allons essayer de connaître les problèmes qui peuvent survenir lorsque vous ne dormez pas ce dont le corps a besoin.

Si vous ne dormez pas assez en une nuit, vous pouvez souffrir de fatigue, de douleurs musculaires, de lassitude, d’un système immunitaire affaibli, de douleurs oculaires, de changements d’humeur, de manque de concentration et de réflexes ralentis.

Si vous restez 24 heures sans dormir, les symptômes sont les mêmes que dans la section précédente ou vous pouvez vous sentir très énergique et actif le lendemain, bien que vos réflexes soient en fait plus lents et que votre concentration ne soit pas la même.

Après 48 heures sans sommeil, les risques comportementaux commencent à apparaître et sont très divers et différents les uns des autres :

  • Risque de diabète : la production d’insuline s’arrête et le glucose n’est pas accepté, ce qui peut conduire à la maladie du diabète.
  • Souffrir d’hallucinations : les connexions neurologiques sont endommagées, car il n’y a pas de processus de réparation et l’on peut souffrir d’hallucinations et de la visualisation d’images irréelles et imaginaires gestantes dans notre esprit.
  • Problèmes de vision : en ne créant pas d’insuline, des dommages au tissu rétinien peuvent se produire, causant des dommages irréparables à la vision et par conséquent la cécité.
  • Troubles de la parole : Le système nerveux étant endommagé, nous pouvons nous trouver dans l’incapacité de prononcer des mots et de parler. Le bégaiement ou la communication illogique sont d’autres aspects qui peuvent générer un manque de sommeil.
  • Des dommages cérébraux irréparables : En outre, elle peut causer des dommages irréparables au cerveau en raison d’une surexposition des nerfs, ce qui peut entraîner des problèmes dans n’importe quel organe du corps ou dans n’importe quelle fonction vitale, affectant l’ensemble du corps.
  • Lésions du système nerveux central : parce qu’il est irréparable. Comme dans le point précédent, elle peut avoir des conséquences sur tout autre organe ou partie du corps.
Combien de temps pouvez-vous rester sans dormir - Conséquences de l'insomnie

De l’mtm-news, nous voulons vous recommander, si vous avez des problèmes d’insomnie, d’aller voir votre médecin pour qu’il vous aide à vous reposer, mais nous vous laissons aussi trois conseils pour vous aider à vous endormir plus facilement :

  1. Une heure avant de vous coucher, déconnecter tous les affichages électroniques. Il a été prouvé que la lumière générée par les écrans électroniques crée une surstimulation neurologique et active l’esprit, rendant difficile l’endormissement après utilisation.
  2. Fixez un calendrier : notre corps fonctionne sur la base d’habitudes et de manière cyclique. L’établissement d’un horaire quotidien de coucher aide votre corps à se stabiliser dans la routine quotidienne, lui permettant d’anticiper les événements. Ainsi, à l’approche de l’heure du coucher, votre corps commencera à se détendre inconsciemment avant.
  3. Repas légers avant le coucher. Si vous avez du mal à dormir, un autre allié sera le dîner. Le fait de prendre des repas légers aidera votre corps à ne pas générer plus d’énergie que nécessaire et à métaboliser la nourriture plus rapidement et plus facilement, de sorte que le corps pourra se détendre plus rapidement et qu’il sera plus facile de s’endormir sans avoir la sensation de lourdeur.

Nous vous recommandons également de consulter les conseils de l’article « Comment dormir la nuit ».