Par - - Commentaires fermés sur Crise du Coronavirus : les États-Unis profiteront-ils de taux négatifs ?

Le 15 mai, le directeur de la Banque centrale américaine (la Fed) s’est à nouveau exprimé contre la mise en place de taux d’intérêt négatifs. Pourtant, le président Donald Trump les appelle de ses vœux depuis plusieurs mois déjà et rappelle que des taux négatifs limiteraient l’impact de la crise économique. Résultat, les investisseurs commencent à y croire et le marché évolue dans ce sens.

Les investisseurs croient à l’arrivée des taux négatifs

Pour l’instant, la Fed ne semble vraiment pas décidée à proposer aux Américains des taux négatifs. Son directeur refuse principalement parce qu’il s’inquiète de l’impact que l’inflation pourrait avoir sur l’économie du pays en pleine période de crise. Des taux négatifs limiteraient la montée du chômage, mais ne l’annuleraient pas. Résultat, la consommation diminuerait et l’inflation s’ajouterait au problème.

Pourtant, des taux négatifs semblent être le meilleur moyen de relancer l’économie du pays. Les investisseurs du monde entier commencent à y croire et ils sont de plus en plus nombreux à investir dans des entreprises américaines ou sur le dollar américain en espérant que l’arrivée des taux négatifs leur donne raison. Pour en apprendre plus sur les méthodes d’investissement en ligne, lis ça.

Faut-il investir sur les taux négatifs ?

Il est difficile de savoir si la Fed finira par céder. D’autant plus qu’elle s’y est refusée jusqu’à présent, malgré la pression de la présidence américaine. Les investisseurs ne sont donc pas vraiment rassurés et investir sur l’éventualité d’un changement d’avis de la part du directeur de la Fed peut sembler être un pari risqué.

Néanmoins, c’est un pari qui peut rapporter gros s’il s’avère gagnant. Les temps de crise sont généralement favorables aux larges mouvements des cours et permettent donc de faire de bonnes affaires. Avec l’arrivée des taux négatifs sur le dollar, le marché du Forex sera sans aucun doute chamboulé et les investisseurs pourront en profiter.

Quelle sera la réaction de la zone euro ?

Pour les investisseurs européens, l’éventualité d’un recours aux taux négatifs de la part de la Fed modifiera le cours du dollar américain, mais cela aura aussi un impact sur la zone euro. Depuis quelques mois déjà, la BCE propose des taux négatifs à tous les pays membres de l’Union européenne et ayant adopté la monnaie commune.

Cette décision a provoqué une légère inflation avant la crise du Coronavirus et l’euro avait donc perdu un peu de sa valeur. Le recours aux taux négatifs de l’autre côté de l’Atlantique pourrait tout à fait bénéficier au cours de l’euro qui regagnerait de la valeur en comparaison au dollar. L’occasion pour tous les investisseurs en ligne de tirer leur épingle du jeu.