Par - - Commentaires fermés sur Les bonnes pratiques à adopter pour un sommeil de meilleure qualité

Toutes les études menées ces dernières années mènent à la même conclusion : les Français dorment globalement de moins en moins. Mais ce n’est pas tout. Ils dorment aussi de plus en plus mal. À l’heure actuelle, on estime que les Français dorment moins de 7 heures par nuit, durée pourtant minimale recommandée pour une bonne récupération, et que plus d’une personne sur trois serait victime de troubles du sommeil. Et c’est une réalité : moins on dort bien, plus on redoute l’heure d’aller se coucher, d’où l’instauration d’un cercle vicieux sans fin. Alors, comment casser ce phénomène néfaste et retrouver un sommeil apaisant ? Il suffit parfois de quelques bonnes habitudes à prendre.

Se fixer une heure de coucher et la respecter !

Tous les parents le savent bien, il est important de fixer une heure de coucher précise aux enfants. Même si ces derniers ne se sentent pas fatigués, ils ont besoin d’un temps de repos qui dépend de leur âge, mais aussi de leur profil personnel. Et bien c’est la même chose pour les adultes ! Certains ont besoin de davantage de sommeil que d’autres pour se sentir bien au quotidien.  Malheureusement, la vie fait que beaucoup n’écoutent plus leurs besoins : surmenage au travail, vie sociale bien remplie ou encore rythme de vie chamboulée par un partenaire ou la vie de famille, tous ces éléments font que l’heure du coucher se retrouve décalée et que le sommeil en est chamboulé.

C’est pourquoi il est important de se fixer une heure précise pour aller se coucher, en semaine comme pendant les vacances et la fin de semaine. Une heure qui ne devra pas forcément être respectée à la lettre chaque jour, mais qui sert d’indicateur. Ainsi, concrètement, si vous souhaitez idéalement vous coucher à 22h30 en semaine, évitez de regarder la télévision jusqu’à 2h du matin le week-end. L’idée est de trouver un rythme plutôt harmonieux pour habituer votre corps à se préparer à l’heure du coucher.

Couper les écrans tôt

D’ailleurs, en parlant de télévision, il est impératif de couper tous les écrans un bon moment avant d’aller se coucher. La lumière dégagée par la télévision, le mobile ou encore la tablette tendent en effet à vous maintenir éveiller et même à vous exciter. C’est pourquoi il est recommandé de couper les écrans au moins une heure avant d’aller au lit, selon les experts du sujet. Et, bonne nouvelle pour vous, le couvre-feu digital est à la mode actuellement, alors n’hésitez pas à vous inscrire dans la tendance !

Écouter des podcasts pour se détendre

Une manière d’éviter les écrans tout en n’ayant pas forcément à se plonger dans un bouquin si la lecture n’est pas vraiment votre truc peut être de vous mettre aux podcasts, ces émissions entièrement audio qui sont diffusées en ligne et qui sont de plus en plus populaires. À vous simplement de trouver le podcast qui vous convient.

À l’heure actuelle, on en trouve sur tous les domaines ou presque. Si c’est la TV et le cinéma qui vous intéressent, vous trouverez facilement des émissions qui décryptent vos œuvres préférées. Si c’est le sport ou le poker qui vous animent, là encore, plusieurs formats existent pour vous informer sur le sujet. Si c’est la psychologie qui vous passionne, des podcasts sauront vous donner des clés pour mieux comprendre vos émotions et vos comportements. Mais, surtout, si cela vous intéresse, pensez aux podcasts de méditation, très en vogue actuellement. Ils vous aideront à vous détendre et vous apaiser pour trouver le sommeil plus facilement, et sans écran !

Créer une ambiance apaisante et adaptée dans la chambre

Pour bien dormir, il faut que votre chambre respecte quelques critères : mieux vaut ainsi éviter une température trop élevée ou trop fraîche. En hiver par exemple, on estime que la température idéale dans une chambre est 16°C. Aussi, il est important de bien recouvrir les fenêtres pour éviter que la lumière (naturelle ou artificielle dans la rue) ne vous dérange pendant votre sommeil. Si vous n’aimez pas l’obscurité totale, une option peut-être d’investir dans une petite lampe qui projette une lumière douce au plafond et sur les murs pour vous relaxer.

Enfin et surtout, ne négligez pas la mise en place d’une routine nocturne à mettre en place avant de se coucher avec des exercices de relaxations qui amélioreront là encore la qualité de votre sommeil. Qu’il s’agisse d’étirements, d’exercices de contraction ou encore de la provocation de bâillements volontaires, tous ces éléments permettront à votre corps de se préparer à lâcher prise le temps d’une nuit de récupération pour vous. Alors, à vous de mettre tout cela en pratique et bonne nuit !