By - - 0 Comments

Condyline est un médicament communément utilisé pour le traitement des verrues génitales. Mais, qu’est-ce que condyline ? Quels sont ses composants ? Sous quelles formes existe-t-il ? Dans quels cas prescrire ce médicament ? Quels peuvent être les contre-indications de condyline ?

Définition

La podophyllotoxine, connu sous le nom commercial de condyline, est un composé non alcaloïde extrait des rhizomes et des racines de certaines espèces de podophyllum, une plante originaire d’Asie et d’Amérique du Nord. Grâce à ses propriétés antitumorales, condyline est un médicament utilisé en application locale contre les condylomes, provoqués par le papillomavirus humain. Ce dernier est un virus qui se transmet par contact cutané mais aussi sexuellement transmissible. Le papillomavirus humain est le principal responsable des cancers du col de l’utérus. La solution appartient à la classe pharmacothérapeutique des antiviraux.

Dans quels cas condyline est-il prescrit ?

Le médicament condyline est prescrit en cas de présence de condylomes ou verrues génitales. Il s’agit de petites excroissances ressemblant à des verrues localisées sur les organes génitaux externes, le périnée et l’anus. Parfois, les condylomes sont aussi présents dans la bouche, l’urètre, le vagin ou bien sur le col de l’utérus. Le médicament contient une substance d’origine végétale empêchant les cellules de se diviser, et les détruit.

Présentation et composition

Le médicament condyline existe sous forme de solution pour application locale. Délivré uniquement sur ordonnance liste I, le médicament est mis en vente en flacon de 3,5 ml avec 30 applicateurs.

Concernant la composition, la podophyllotoxine est la substance active du condyline. L’acide lactique, l’éthanol et le sodium lactate constituent les excipients du médicament.

Mode d’emploi et posologie

Condyline s’utilise sur le condylome à raison de deux applications par jour pendant 3 jours. Ce traitement peut être répété chaque semaine pendant 5 semaines au maximum. Pour cela, appliquez condyline sur le condylome en évitant de déborder sur la peau ou sur les muqueuses avoisinantes. Ceci pourrait entraîner un irritation ou bien une ulcération. Laissez ensuite sécher soigneusement. Jetez l’applicateur utilisé et lavez-vous les mains. Pour éviter l’irritation de la peau ou des muqueuses saines bordant le condylome, vous pouvez les protéger avec une pommade. Pour ce faire, demandez un conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Contre-indications

Le médicament condyline ne convient pas aux enfants de moins de 15 ans. La solution est également contre-indiquée pendant la grossesse et l’allaitement en raison de ses effets antimitotiques.

Effets indésirables possible

Au cours du 2ème ou du 3ème jour d’application, il se peut que des rougeurs et des ulcérations apparaissent sur la surface traitée. Ceci explique l’efficacité du traitement. Mis à part cela, l’utilisation de la solution peut aussi provoquer des douleurs cutanées, des œdèmes cutanés, de la balanoposthite ainsi que des irritations cutanées.

Comment réagir en cas de surdosage ?

En cas d’ingestion du produit, des symptômes sévères d’intoxication apparaissent. Ci-après les principaux symptômes :

  • nausée
  • vomissement
  • diarrhée
  • tachycardie
  • hypotension
  • tachypnée
  • insuffisance respiratoire
  • symptômes neurologiques tels que la sensation vertigineuse, la stupeur, le coma ou bien la neuropathie périphérique

En cas de présence de ces symptômes, vous devez recevoir un traitement consistant à stopper l’absorption du produit comme les vomissements provoqués, les lavages gastriques rapidement après l’ingestion, l’utilisation de charbon activé et de laxatifs. Les autres traitements sont symptomatiques.