By - - 0 Comments

Le triméthoprime fait partie des médicaments qu’on appelle communément antibiotiques. Ce médicament est utilisé pour traiter les infections des voies urinaires. Les infections soignées avec le triméthoprime sont dues à un groupe précis de bactéries. Le médicament neutralise les bactéries et rétablit l’équilibre dans la vessie.

Il est possible que votre médecin vous ait prescrit ce médicament pour autre chose que celui indiqué dans cet article. Si vous avez des doutes, il est utile que vous en parliez avec votre médicament. Puis, il est important que vous soyez vigilant sur l’utilisation du triméthoprime et de ne pas le donner à une autre personne sans prescription médicale.

Quelles sont les formes de ce médicament ?

Les différences résident surtout dans le dosage.

La couleur des comprimés est blanche. Il est rond et convexe des deux côtés. Ils sont partagés en 2 parts avec une inscription « tri ». Puis, on peut voir sur le comprimé le dosage de 100 ou 200 mg. Le triméthoprime contient du dioxyde de silice colloïdale et du magnésium.

Quel est le mode d’emploi du triméthoprime ?

Il est généralement prescrit de prendre un comprimé de 100 mg 2 fois dans la journée chaque 12 h. Sinon il est possible de le prendre en une seule fois avec le comprimé de 200 mg. Le traitement se fait en 10 jours. Il est recommandé de prendre le médicament pendant les repas. Vous devez terminer votre traitement jusqu’à la fin pour éviter une récidive d’infection. Ainsi, même si vous sentez que votre état s’est amélioré, vous devez finir le traitement.

Il est primordial que vous suiviez les indications du médecin scrupuleusement. En cas d’oubli, vous pouvez prendre la dose prescrite immédiatement. Si vous ne constatez l’oubli qu’en prenant votre prochaine dose, il n’est pas nécessaire de prendre la doubler. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à appeler votre pharmacien ou votre médecin.

Quand est-ce qu’il ne faut pas utiliser le triméthoprime ?

Il est proscrit de prendre ce médicament :

  • si vous allaitez aux seins ;
  • une intolérance au médicament ou à l’un de ses composants ;
  • si vous êtes enceinte ;
  • si vous avez une anémie.

Quels sont les possibles effets indésirables de ce médicament ?

La plupart des médicaments produit des effets secondaires sur l’organisme de la personne sous traitement. Seulement, c’est le niveau de tolérance au médicament et à ces composants qui définit la gravité des effets néfastes. Ces derniers peuvent passer ou bien durer un long moment.

Si vous trouvez que les gènes produits par les effets secondaires sont trop pesants, vous pouvez en parler directement avec votre médecin.

  • Mal au ventre ;
  • des démangeaisons ;
  • des boutons sur la peau ;
  • Manque de force impromptue ;
  • des déchirures sur les lèvres ;
  • envie de vomir ;
  • hypersensibilité à la lumière ;
  • migraine.
  • Manque de force dans les muscles ;
  • diarrhée ;
  • couleur et douleur inaccoutumée de la langue ;
  • un mal-être inexpliqué ;
  • des symptômes démontrant une anémie ;
  • des symptômes indiquant une infection ;
  • saignement divers dans les différents orifices du corps. Il y a par exemple, le saignement dans les narines, présence de sangs quand vous urinez. Des petites blessures qui n’arrêtent pas de saigner ;
  • signe de fièvre jaune (diarrhée, vomissement, la peau jaune);
  • faiblesse due à un manque de sel ;

Si vous voyez que les effets secondaires dus à la prise du triméthoprime sont trop persistants et inquiétants, n’hésitez surtout pas en parler avec votre médecin. Vous ne devez en aucun cas vous faire médecine toute seule car les conséquences peuvent être très néfastes pour votre santé.

Il y a certains médicaments qui peuvent interagir avec le triméthoprime. De ce fait, il important que vous en ayez conscience. Il peut y avoir des risques sur la prise simultanée de ses médicaments avec le triméthoprime. La prudence est toujours de mise en ce qui concerne la santé et les médicaments que vous prenez pendant votre traitement. Si vous êtes atteint d’autres afflictions que celui pour laquelle le médecin vous a prescrit le triméthoprime, il est primordial que vous lui en parliez au préalable.

Pendant votre traitement, il est nécessaire de suivre à la lettre les recommandations de votre médecin. Si vous avez quelques doutes sur le suivi du traitement, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pharmacien ou votre médecin. Il est important d’être à l’écoute de son corps qu’importe le traitement qu’on suit.