Par - - Commentaires fermés sur Sevrage tabagique : plus de 66 % des fumeurs arrêtent sans aucune aide !

Selon Santé publique France, plus de 66 % des fumeurs n’utilisent aucune aide de substitution à la nicotine pour arrêter leur consommation de tabac. Parallèlement, de nombreuses études viennent prouver l’efficacité des substituts nicotiniques comme la cigarette électronique pour être un outil de sevrage tabagique.

Les fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac

Selon Santé publique France, chaque année, ce sont plus d’un quart des fumeurs qui tentent de stopper leur consommation de tabac. Par ailleurs, parmi eux, on comptabilise certains fumeurs qui ont arrêté seulement 1 semaine. Également, plus de 66 % des fumeurs, soit plus de deux tiers, n’utilisent aucun aide pour leur sevrage. En effet, ils déclarent n’avoir recours à aucun substitut de nicotine ou autre outil pour les aider et les soutenir à arrêter leur consommation de tabac.

On constate que les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer sont nombreux à n’utiliser aucune aide au cours de leur démarche. Toutefois, parallèlement à cela, de nombreuses études permettent de prouver l’efficacité de certains outils qui servent de substitut à la nicotine. Ils permettent de combler le manque tout en permettant une réduction régressive et progressive.

Parmi ces outils de sevrage tabagique, c’est la cigarette électronique qui s’impose comme étant la plus efficace. Effectivement, la cigarette électronique est de plus en plus utilisée par les fumeurs pour arrêter de fumer des cigarettes et servir de substitut nicotine afin d’en réduire progressivement la consommation. Également, il existe les meilleures cigarettes électroniques pour gros fumeurs qui sont davantage performantes et adaptées aux personnes qui fument beaucoup de cigarettes, et qui de ce fait sont plus dépendantes.

La cigarette électronique, un substitut à la nicotine

D’après une récente étude, les gros fumeurs, soit ceux qui fument plus de 21 cigarettes par jour, seraient près de 74 % à souffrir d’une addiction à la nicotine, plus ou moins sévère. Pour réduire les effets néfastes de cette consommation, il est crucial de réduire ou de stopper le tabagisme. Pour une telle addiction, il est parfois plus simple d’opter pour une diminution progressive plutôt qu’un arrêt brutal. Pour cela, la cigarette électronique est l’outil idéal étant donné qu’elle permet de réduire de manière régressive sa consommation de nicotine.

Selon une étude menée sur des gros fumeurs, près de 82 % des participants auraient réussi à stopper le tabagisme grâce au vapotage. Bien que le vapotage ne soit pas sans risque et qu’il soit déconseillé de combiner vapotage et tabagisme, la cigarette électronique peut être une aide efficace dans un processus d’arrêt du tabac.